Rechercher sur le site

De la transversalité à la centralité de la politique Européenne de l’environnement

Claude BLUMANN

EU European Union flags in front of European Comission building in Background. Brussles, Belgium

La politique européenne de l’environnement occupe depuis l’Acte unique européen de 1986 – date de sa mise en place dans les traités – une place toute particulière. Dès l’origine, avec la clause dite d’intégration ou de cohérence, son champ d’application et sa portée dépassent de très loin les politiques traditionnelles de l’Union. Un moment fort survient ensuite en 1992 avec le traité de Maastricht qui intègre le principe de précaution parmi les principes directeurs de l’environnement et lui donne ainsi un effet amplificateur considérable. Enfin, depuis le Green Deal (2019) et les projets qui s’ensuivent en cascade, l’environnement surpasse ce que l’on peut appeler la transversalité pour devenir la clé de voûte des politiques et actions de l’Union. La Cour de justice accompagne avec conviction cette évolution ascendante.

Claude-BLUMANN